Vitrail méthode Tiffany :

                         

Cette méthode a été créée au 19ème siècle par l’artiste américain, Louis Comfort TIFFANY,

Elle permet la réalisation de vitraux plans, de surfaces limitées, mais aussi d'objets en volume. 
Ce qui ouvre de nombreuses possibilités pour la créativité.

Sur la base d’un dessin, une copie est réalisée sur un papier, 
permettant le détourage des gabarits de chaque pièce.

A partir de ces derniers, et dans les teintes retenues, les morceaux de verre sont découpés. 
Un meulage périphérique permet de les ajuster entre eux.

Chaque élément est ensuite ceinturé d’un ruban autocollant en cuivre. 
Une fois étamés, ces profils permettent l'assemblage des éléments entre eux par une soudure à l'étain. 

Un rinçage à l’eau est effectué pour éliminer toute trace du produit ayant facilité le soudage, suivi d’un bon séchage.

Un produit antioxydant, de teinte noire, cuivre ou transparent est ensuite appliqué sur toutes les soudures.
Enfin, un brossage doux au Blanc de Meudon, réveille toute la finesse des nuances des verres.

Devant une source lumineuse, artificielle ou naturelle, la création ainsi réalisée, 
explose de toutes ses teintes pour le plaisir des yeux
.

arrow_upward